Introduction

« L’ayant appris, Jésus se retira de là. Beaucoup le suivirent; il les guérit tous. Il leur commanda sévèrement de ne pas le faire connaître, afin que soit accompli ce qu’a dit le prophète Esaïe :

Voici mon serviteur que j’ai élu,

mon Bien-aimé qu’il m’a plu de choisir, je mettrai mon Esprit sur lui,

et il annoncera le droit aux nations.

Il ne cherchera pas de querelles, il ne poussera pas de cris, On n’entendra pas sa voix sur les places.

Il ne brisera pas le roseau froissé,

Il n’éteindra pas la mèche qui fume encore, Jusqu’à ce qu’il ait conduit le droit à la victoire. En son nom les nations mettront leur espérance. »

Mt 12, 15-21

L’attitude est une disposition intérieure et un comportement extérieur. Dans la méditation intuitive, la guidance vient à nous par la détente totale du corps, du cœur et de l’esprit. Les nourritures de l’âme pour ce voyage de sens et d’essence sont alors l’Énergie, la Conscience, la Parole et la Connaissance.

Les sentences de ce livre que nous appelons « attitudes » sont des énoncés simples de la vie de cette ère qui vise à véhiculer symboliquement les trois forces en actions, la correction, la simplicité et la modération à travers la connexion à la vie.

Ces concepts sont familiers de ceux qui suivent de près le Message et trouvent en lui une ouverture vers une autre forme de compréhension du monde dans un cadre spirituel et pour une quête personnelle d’Amour et de Richesse.

Et en vérité, Nous avons envoyé des Messagers avant toi, et Nous leur avons donné des femmes, et des enfants. Et il n’est pas possible à un messager d’apporter de Signe sauf le commandement d’Allah. Pour chaque terme il y a un décret divin.

Allah efface ce qu’il veut et établit ce qu’il veut et avec Lui est la source de toutes les ordonnances.

Et que Nous te fassions voir pendant ta propre vie l’accomplissement de certaines des choses dont Nous les menaçons, ou que Nous te fassions mourir, cela fait peu de différence, car il ne t’incombe à toi que de transmettre le Message et à Nous de régler les comptes.

Coran XIII, 39-40

Lire « Les anges dans l’esprit » est une découverte en même temps qu’un exercice de méditation intuitive. Il vise à maintenir l’attention dans le sens, les mots et les images.

La simple lecture puis relecture ou le questionnement permettent de faire cesser l’activité inutile du cerveau: les pensées habituelles générées par les égos friands de notre Conscience et qui mènent à des états d’inconscience et d’absence dans le moment.

Cela impose de faire le calme en soi, de lâcher prise et de laisser l’être profond réagir pleinement par le sentiment et s’imprégner de l’Esprit de correction. Cette correction s’attèle l’outrance vis-à-vis du futur qui appartient à Dieu et qui est Infini. L’outrancier, transgresseur du temporel, vit dans l’imaginaire fait de projection dans ce futur et de réminiscence d’émotions passées sans tenir compte de la part ultime et souveraine qui revient à Dieu dans le pourvoi en biens et l’accomplissement des destinées. Le temps, créature divine, est alors pris en idolâtrie en lieu et place de son auteur.

Le temps c’est du sentiment. Le temps est soumis à Dieu. Donc le sentiment est soumis à Dieu. Simple syllogisme qui met en lumière l’outrance de notre génération et justifie sa modération.

La fréquence à laquelle vibrait ses mots et ses images quand ils ont été matérialisés doit être aussi la fréquence recherchée pour leur lecture : le calme.

La compréhension des attitudes énoncées peut être une libération mais si le voile persiste, on peut y revenir à un autre moment, dans une autre disposition intérieure, un autre comportement extérieur: la patience

« Les Anges dans l’esprit », c’est l’observation et la contemplation dans la présence Du Point, des anges, des dieux, des esprits, des avatars d’êtres qui peuplent l’invisible du monde des esprits et qui guide sur la voie de la correction.

Ce livre est un guide vers la détente car il impose cet état pour puiser à sa source sémantique.

La seule consigne est alors de se relaxer et de lire et relire lentement en laissant votre être réagir au voyage à travers les mots et les images…

A présent, l’Aigle du cœur se pose, le Lion du corps s’assoit et le Serpent de l’esprit s’enroule. L’instant se fige, la Main de la Providence s’apprête à faire défiler les pages…

ASSOUKA