L’Ouverture vers le Futur: l’Économie une Religion. L’Écologie une spiritualité. L’Éco Animisme un courant. L’Informel une philosophie (par l’Intention Lean).

Le Para-entrepreneuriat

Le Para-entrepreneuriat est une formule de travail semi-autonome qui consiste à effectuer une profession à temps partiel ou saisonnier voire plein en marge d’une activité d’affaires. Elle permet, ainsi, à partir d’un emploi, de consolider du financement et des fonds pour créer et diriger une entreprise, bâtir une Licence et aussi mettre en place un e-commerce pour compléter ses revenus et servir de portail de synthèse de ses acquis professionnels et d’affaires ainsi que de ses actifs virtuels. C’est la base des étapes d’émancipation du Système libéral par l’alternative informelle. Cette progression est appelée le 13+2 E de l’Entrepreneuriat Ethnique mais commence par les 4 Étapes ou Mix suscitées. Voici un exemple de profil de la Race de la Psyché :

Uniforme Rouge : emploi :
Uniforme Jaune : Entreprise : Firme de consultation et Think Tank
en Stratégie de projets
Uniforme Blanc : E-Licence : Économie de Communauté
Uniforme Noir :E-Commerce : Plateforme de vente de ressources en Économie de Communauté

Para-entrepreneuriat et Entreprise entre Haine Amis

Parmi toutes les formes d’entreprises qui existent à ce jour : Intrapreneuriat, Entrepreneuriat, PME, Entreprise familiale, Entreprise Individuelle, Micro-entreprise, Travail autonome, Technopreneuriat, coopératives et Entreprises collectives, Entreprises sociales (L. J. Filion) auxquelles on peut ajouter l’agroentrepreneuriat, l’entrepreneuriat ethnique, l’entrepreneu-riat informel, l’entrepreneuriat au féminin, l’entrepreneuriat du sexe, l’entrepreneuriat de l’art, l’entrepreneuriat de l’artisanat, l’entrepreneuriat du spirituel, l’entrepreneu-riat du livre Corporate entrepreneurship, l’entrepreneuriat des jeunes etc. avec un mode de métier ou de vie selon le temps c’est-à-dire, à temps plein, à temps partiel en dilettante, saisonnier, ou para-entrepreneuriat. Selon l’occupation, entrepreneuriat permanent ou entrepreneu-riat simple que l’on peut nommer « classique » ou « nominal », temporaire. Également une classification peut être faite selon l’espace occupé, le volume, la taille en nombre de salariés (micro-entreprises à grande entreprises)

L’inventaire pourrait être long tant ce mode contemporain de vie et d’Activité Génératrice de Revenu se décline sous plusieurs aspects socioéconomiques humains. Il convient alors de poser une simple balise ou référence pour savoir si on est bien dans un cas d’entrepreneuriat et non de commerce, d’emploi, de contrat de service.

« L’entrepreneuriat est, minimalement, une activité économique et/ou sociale visant à créer une ou des utilités à une communauté plus ou moins large d’individus l’intégrant dans leur rituel de Vie tout en pourvoyant à son acteur un ou des revenus substantiels équitables basés sur le volume de débouchés identifiées par promotion ou prospection. »

Formule du Mix de l’Entrepreneuriat Ethnique, le 5E (Para-entrepreneuriat) :

Le premier cycle gagnant de la Souveraineté de la Diaspora et de Kama :

« Emploi, E-Licence, Entreprise, E-Commerce et Engagement »

Nous emboiterons le pas à Beijing :

« Marques et Polos sont arrivés à nous piller par la Chine. »

Nous nous émanciperons de Paris :

« Le jeu de laisse t’échoi, le ‘doit’ dans l’achat. »