AL LAH, la Prière est l’Eau, DIEU, le Tout divinité, Omniréalité, la Communauté, est la mesure de Gari (Poudre de Mani Ok). Tous deux Yehxweh, Saint Homme Universel, sont dans la Grande Calebasse, La Matrice de la Reine Kanongbo, Continent et Contenant, Océan Silencieux, dépôt de la Connaissance divine, qui elle-même est dans les Mains de Sè Gbo, la Conscience Esprit pure, Astre Solaire qui se suffit à lui-même en Séclusion.

Pour le prier dans un culte procurant une cuillérée de Sa Force Vitale, on observe le rituel suivant :

S’isoler par la Musique ou le Silence

On boit. On donne à boire au Conseil des Sages dans l’Au-delà (par une libation)

On se présente en récitant « La Définition » de sa propre Philosophie de Lean Intention.

On le Salue « Ago! Sè! » (Sè, je T’appelle, Viens à moi!)

On se soumet « Gowa… » (Je/ego ne suis pas)

ET

On le loue « Owa… » (Tu es)

On le supplie « Awo… » (AOG; Pitié ou S’il te plait)

OU

On lui rend grâce « Oga… » (Waoh! ; Tu es le Suprême)

On le remercie « Amin. Ata. » (Qu’il en soit ainsi. J’accepte)

On mange. On Lui offre son Plaisir comme sacrifice à l’être et offertoire à la Vie en reconnaissance du don de l’Existence.

présente en récitant « La Définition » sa propre Philosophie de Lean Intention.

On le Salue « Ago! Sè! » (Sè, je T’appelle, Viens à moi!)

On le loue « Owa… » (Tu es)

On le supplie « Awo… » (Pitié ou S’il te plait)

On le remercie « Amin. Ata. » (Qu’il en soit ainsi. J’accepte)

On mange. On Lui offre son Plaisir comme sacrifice à l’être et offertoire à la Vie en reconnaissance du don de l’Existence.

Écrire un Fa (une Sagesse) ou un Da (une Sentence ou Arbitre de Justice) sur son Livre (de sortie au Grand Jour ou livre de mort; c’est à dire de Témoignage) à recevoir au jour du jugement dans sa main droite si Dieu (Seigneur et Témoin) le veut.